La confiance, moteur d’équipe

L’un des premiers points clefs du bon fonctionnement d’une équipe et la capacité à avoir confiance en elle. La confiance entre les membres se traduit par la capacité à accepter les remarques des autres, à se remettre en question et à mettre en évidence les comportements impactant l’équipe. Cette première étape permet l’émergence d’une nouvelle entité « L’équipe ». Les membres s’autorisent à se remettre en cause pour le bien de « l’équipe ».

Pour évaluer le niveau de confiance dans l’équipe voici trois indicateurs :

« Les membres de l’équipe se connaissent suffisamment pour parler de leur vie personnelle confortablement ».
« Les membres de l’équipe admettent ouvertement leurs faiblesses et leurs erreurs ».
« Les membres de l’équipe mettent en évidence rapidement et s’excuse naturellement envers les autres quand ils disent ou font quelque-chose de potentiellement dérangeant pour l’équipe ».

Si vôtre équipe se sent à l’aise avec les trois principes, elle a le premier principe clef  du bon fonctionnement d’une équipe.

Pour améliorer le sens de confiance de l’équipe voici quelques idées d’ateliers pour progresser classés par difficulté.

Atelier 1 : Binôme de présentation

Formez des binômes, laissez-les se questionner réciproquement au bout de 10 minutes chaque personne devra présenter son binôme au sein de l’équipe.
Objectif : Permet de facilement introduire une équipe sans forcément parler de soi dans un groupe. Il est souvent plus facile de parler à une seule personne qu’à un groupe qui est encore un ensemble d’inconnus.

Atelier 2 : Racontez votre histoire

Chacun raconte l’ensemble de son histoire qui l’a amené jusqu’à aujourd’hui.

Objectif : Permet de comprendre les expériences de chacun et de mettre en perspective des comportements en fonction des différents vécus. Il peut être intéressant pour le ScrumMaster de commencer pour introduire volontairement des informations plus personnelles ce qui amènera naturellement l’équipe à se livrer plus facilement.

Atelier 3 : Organisez une soirée !

Autour d’une table de restaurant, au bowling ou dans un bar c’est toujours l’occasion de discuter en dehors du cadre du travail. En créant des liens entre les membres de votre équipe, ils seront plus à même à se donner du feedback.

Atelier 4 : Positive Feedback

Chaque personne doit donner 3 feedbacks positifs aux autres membres de l’équipe. Il est très important d’appuyer sur les points positifs ce sont eux qui créent une bonne ambiance dans l’équipe et qui aide à la création de l’entité « Équipe ».

Atelier 5 : Don’t be That Guy

Faire deux colonnes « This Guy Rocks » and « Don’t be that Guy » et demandez aux membres de mettre des postits dans chacune des colonnes. « This Guys Rocks » représente un membre d’équipe qui tout le monde voudrait dans son équipe, l’autre n’est pas un membre de l’équipe ou fait tout pour la freiner. Ne pas donner de noms !
Source

Atelier 6 : Paire de Feedback

Lors d’une rétrospective, formez des binômes. Leurs objectifs pour l’ensemble du Sprint suivant est de s’observer et de noter l’ensemble des actions qui impactent en bien ou en mal l’équipe. Cela permettra aux membres de l’équipe d’avoir un regard extérieur sur leurs actions dans l’équipe. Il peut être intéressant d’inclure le ScrumMaster et le PO dans la boucle ce qui permet aux membres de donner aussi leur feedbacks. Attention aux binômes, faîtes des paires que vous savez déjà « en confiance ».Ensuite pendant la rétrospective prochaine laissez les binôme se donner leur feedback en privé. Enfin, dans une dernière étape chaque membre livre son feedback au sein de l’équipe. Dans cette dernière étape les autres membre de l’équipe ont la possibilité de rebondir sur les feedbacks ce qui amène souvent à des discussions et des prises de conscience.

Atelier 7 : Constant Feedback

Vous pouvez mettre en place un système de feedback constant dans une équipe qui est déjà en confiance pour accélérer les retours. Pour cela nous utilisons une formule introductive qui met en condition le receveur de feedback. « J’ai du feedback te donner, … » si la formule est donnée explicitement dans l’équipe, et qu’elle est accepté elle permet de remonter du feedback à tout moment sans forcément attendre la prochaine rétrospective.

Je traiterai le deuxième palier dans un prochain billet, en attendant pour en savoir plus, je vous conseille le livre de Patrick Lencioni, The Five Dysfunction of a Team.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *