Le conflit au coeur de l’engagement

Nous avions vu dans un précédent billet, que la confiance est le premier niveau de l’équipe. Celle qui permet à l’équipe de tout se dire et de communiquer librement. Le second niveau est lié au conflit, à la discussion et aux débats. Voici quelques assertions permettant de connaître votre avancé sur ce second niveau :

  1. Les membres d’équipe sont passionnés et sans rétention concernant les débats sur les problèmes.
  2. Les meetings sont intéressants et motivants au lieu d’ennuyants
  3. Pendant les meetings, le plus important (et souvent le plus difficile) est mis sur la table pour être résolu.
Ce niveau est dépendant du précédent (et ce sera le cas pour tous les niveaux). Il n’est pas possible d’avoir un débat et de donner son avis correctement si on sent une réticence à communiquer avec l’autre. C’est pourquoi il faut nécessairement avoir la confiance totale et explicite des autres membres de l’équipe. Si tous les membres sont capables de tout se dire, alors il faut maintenant les inviter à s’exprimer. les principaux lieux d’amélioration de ce niveau sont les réunions.
Restez attentif à tout indicateur d’ennui et de non-adhésion cachée. Quelqu’un lève les yeux, souffle ? Relevez le problème et invitez le à s’exprimer, rien ne doit rester caché. Il est aussi important que tout le monde s’exprime, il est difficile de porter une solution à cœur si elle a été prise sans que vous n’ayez pu donner votre avis.
Pour progresser dans ce niveau, je n’ai pas trouvé beaucoup d’ateliers explicites. La mise en évidence du problème doit être faite dans le cadre des réunions habituelles. Vous pouvez cependant utiliser quelques artifices pour aider à la communication.

Idée 1 : Le Mineur

Au début d’une réunion demandez à une ou deux personnes de jouer le rôle du mineur. Cette personne doit observer (en plus de participer) les acteurs de la réunion et inviter tout membre ne s’exprimant pas ou montrant un signe d’ennui ou d’inconfort à s’exprimer. L’objectif est de créer du conflit positif (débat) afin que tout le monde s’exprime et donne son idée.

Idée 2 : Remettez le contexte

Au début d’une réunion, insistez sur le fait que chacun doit donner son point de vue, et que c’est pour le bien de l’équipe. Démystifiez le conflit et que chacun doit avoir le rôle de mineur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *