Les 5 rôles du manager du futur

De nos jours, le rôle du manager est en train d’évoluer, au vu des changements organisationnels, technologiques, mais aussi suite aux modifications de l’attente de l’ensemble des employés. Il y a 20 ans, la connaissance était plus difficile à transmettre. Aujourd’hui le moindre savoir peut être rapidement retrouvé grâce à un bon moteur de recherche et des bases de données comme Wikipédia. Cette rapidité d’accès à l’information engendre des modifications des attentes de l’ensemble des employés des sociétés, le syndrome d’expert disparaît, et on cherche de plus en plus des personnes polyvalentes. Les managers doivent se réinventer pour répondre aux changements et aux attentes de leurs collaborateurs. Il y a quelques semaines, je me suis inscrit à un cours donné par Kris Plachy sur le site de Coursera. Je propose ici de vous faire un petit condensé d’un point mis en avant pendant cette formation.

Nous l’avons dit, aujourd’hui le rôle du manager se réinvente. Il n’est plus simplement le responsable qui donne des ordres et des directives pour que le travail soit réalisé. Il doit prendre en compte les attentes de ses employés et leur laisser suffisamment d’autonomie pour conserver leur motivation. Selon Kris, le rôle du manager éclate alors en 5 rôles: le Leader, le Manager, le Coach, le Mentor et enfin le Trainer. On entend souvent ces mots dans la littérature donc je vous propose de clarifier ces rôles en donnant pour chacun un ensemble de leurs missions.

Le Manager 

Le Manager incarne la responsabilité et a le devoir de gérer le risque. Il doit créer un environnement qui permet au travail d’être réalisé. Il va donner un cadre de travail et coordonner l’équipe afin qu’elle réalise ses objectifs. C’est le chef d’orchestre de l’équipe, celui qui permet de travailler ensemble et qui possède la responsabilité du travail réalisé. Il doit s’assurer que les objectifs de l’équipe sont réalisés. Il donne le cadre et les contraintes qui permettent aux employés de connaître quelles sont les limites, pour leur permettre de déterminer des actions d’amélioration acceptées par l’entreprise.

Le Leader 

Le Leader donne la vision et la direction, il a le devoir de donner clairement l’objectif de l’équipe et s’assure que l’ensemble des objectifs individuels sont alignés avec celui du groupe. Il transmet cette vision en donnant des étapes qui permettent au groupe de s’orienter et d’avancer sur le bon chemin. Imaginez que vous soyez perdu dans une forêt, le Leader est celui qui aura l’idée de monter en haut d’un arbre pour trouver la direction dans laquelle avancer. Attention, la vision doit être suffisamment lointaine pour laisser une certaine liberté à l’équipe, si on donne une vision trop proche elle ne se sentira pas libre d’avancer et cela impliquera une baisse de sa performance.

Le Mentor

Le Mentor a le devoir de transmettre sa connaissance et son expérience aux membres de son équipe. Il offre de nouvelles perspectives grâce à ses expériences et partage des conseils ou des idées. Dans le cas où un employé souhaite devenir Manager, il aura le rôle de lui montrer les implications et les rôles de son poste. Dans le cas où vous savez que vous allez changer de poste dans l’entreprise le Mentor aura le devoir de former son successeur. Il met à disposition son expérience pour que son managé progresse et sache faire sa propre voie dans l’entreprise.

Le Trainer

Le Trainer est le rôle qui doit permettre aux employés d’acquérir des compétences qu’ils ne possèdent pas. Il transmettra sa connaissance pour permettre aux employés de progresser et de s’adapter plus facilement. Dans le cas d’un changement organisationnel, il aura le devoir de former ses managés sur les pratiques de l’entreprise. C’est le rôle de l’enseignant. Dans une équipe agile, cela peut par exemple être le ScrumMaster qui enseigne la méthode Scrum et garantit le respect de son cadre. Si le Mentor fait profiter de son expérience, le Trainer fait profiter l’employé de ses compétences et connaissances.

Le Coach

Enfin le Coach est le rôle le plus important et pour autant, souvent le moins utilisé. L’idée du Coach est de développer les compétences qu’un employé possède déjà. Très souvent nous avons des employés qui ont toutes les compétences techniques nécessaires, mais pas forcément les compétences relationnelles. Dans ce cadre, il pourra les aider à améliorer soit leur écoute, soit leur communication. L’objectif est de faire progresser ses employés pour remplir leurs besoins de formation. Pour cela il utilisera de nombreux outils de coaching, que ce soit dans une équipe ou en entretien individuel (1 on 1). Ces compétences chez un manager sont cependant assez rares, il est donc nécessaire de se former avant de l’utiliser.

control-427510_1280

 

Ces 5 rôles pour un manager sont aujourd’hui indispensables pour assurer le bon fonctionnement d’une équipe. Dans sa formation, Kris Plachy met en avant les risques de trop utiliser chacun des rôles et l’importance de chacun d’entre eux. Il est nécessaire de doser justement chaque rôle car cela peut engendrer des déséquilibres dans l’équipe. Par exemple, si vous passez trop de temps à former les employés, ils pourront préférer la facilité en vous demandant directement au lieu d’atteindre l’autonomie. Ils seront alors complètement dépendants de vous en cas de problèmes ou d’absences. Si vous passez dîtes exactement quoi et comment faire à vos managés, ils n’auront plus suffisamment de liberté et vous n’aurez plus le temps de les coacher ou les former. Ce manque de libertés entraîne souvent un manque de motivation et de responsabilisation. La clef de la réussite d’un bon manager est donc l’équilibre dans chacun de ces rôles. Et vous ? quels sont les rôles que vous utilisez ? Dans quels cadres ?

Quelques liens pour continuer sur le sujet :

Evolution du Manager – HuffingtonPost

Les 10 principes du manager du futur

Manager en tant que Coach – Coursera

Manager par le bonheur – Jurgen Appelo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *